Parlons évolution espace entreprises
6 min

Le CEP, point d’entrée des acteurs de l’emploi et de la formation 

Conseil en évolution professionnelle ( CEP undefined ), opérateurs de compétences, organismes de formation professionnelle, financement par Transitions Pro.... Il n’est pas toujours facile d’aider vos salariés à s’y retrouver dans l’écosystème du développement de compétences, de l’évolution professionnelle et de la formation continue. Décryptage.

Le Conseil en évolution professionnelle (CEP), pilier d’un écosystème global

CEP : la table d’orientation 

« J’étais fatiguée, je voulais passer à autre chose. Je ressentais le besoin de me poser pour réfléchir à la suite de ma carrière, et de me faire accompagner pour cela. C’est pourquoi j’ai contacté un conseiller CEP » témoigne Véronique Ribeaucourt, aujourd’hui antiquaire à Versailles, spécialisée dans les bijoux anciens. Avant de se reconvertir et de réaliser son rêve, Véronique était responsable du contrôle de gestion dans un grand groupe de l’agroalimentaire. Pour être épaulée dans ce changement de vie professionnelle, elle a fait appel au Conseil en évolution professionnelle. Pour elle, comme pour tous les actifs qui se posent des questions, le CEP peut être une étape clé dans l’évolution d’un parcours professionnel

Les conseillers aident vos salariés à prendre du recul, à faire le point sur leurs envies et à définir leurs projets pour la suite. Ils sont présents pour leur permettre : 

  • D’exprimer une demande et de clarifier un besoin.
  • D’accéder à une information personnalisée et pertinente.
  • D’élaborer une stratégie d’évolution permettant de construire ou de définir leur projet professionnel.
  • De vérifier la faisabilité et la pertinence de son projet au regard notamment de leur situation, de leur environnement professionnel, des besoins des territoires et des tendances socio-économiques.
  • D’identifier, le cas échéant, les compétences ou les qualifications à faire reconnaître, à acquérir ou à développer.
  • De formaliser leur stratégie d’évolution.
  • D’être soutenu tout au long de la mise en œuvre de leur stratégie.

Tout au long de l’accompagnement, le conseiller en évolution professionnelle fait également le lien avec les acteurs les plus adaptés à sa situation : centre de bilan de compétences, organismes de formation, acteurs de la création d’entreprise, financeurs, entreprises …

Le CEP, partenaire des entreprises dans l’évolution des parcours des salariés
Pourquoi faire appel au CEP ? À qui s'adresse-t-il ? Comment en bénéficier ?

CEP : un accompagnement dans chacune des étapes

 « Comment évoluer en interne ? », « Quelle formation peut m’être utile pour monter en compétences ? », « Comment entamer une reconversion professionnelle ? »… Si elles restent sans réponse, ces questions peuvent être paralysantes pour les salariés et les conduire à se désengager de leur travail au quotidien. Le rôle du CEP est de leur proposer des pistes d’actions concrètes qui répondent à leurs problématiques, en s’appuyant sur la force du collectif et en travaillant main dans la main avec l’ensemble des acteurs de l’emploi. À chaque étape du projet du salarié, les conseillers du CEP identifient les bons interlocuteurs : 

  • Le CEP travaille en lien étroit avec Transitions Pro, acteur majeur de la formation professionnelle qui s’adresse aux salariés souhaitant se reconvertir sur l’ensemble du territoire. Plusieurs dispositifs peuvent être enclenchés dans ce cadre : si l’emploi de vos salariés est menacé suite à des mutations dans votre secteur d’activité, ils peuvent bénéficier du dispositif TransCo (Transitions collectives) qui accompagne leur reconversion vers des métiers porteurs ; ils peuvent aussi bénéficier du dispositif de Projet de transition professionnelle ( PTP undefined ),  pour s’absenter de leur poste sur un temps donné, afin de suivre une formation qualifiante et se reconvertir ; enfin, le dispositif démissionnaire permet aux salariés du privé ayant un projet de reconversion ou de  création d’entreprise, ou de reprise d’entreprise, de démissionner tout en conservant des allocations chômage d'aide au retour à l'emploi ( ARE undefined ).
  • Le CEP peut identifier parmi les différents dispositifs existants (CPF undefined , Plan de développement des compétences, Alternance, …, ) pouvant financer la formation des salariés. Puis une fois leur projet clairement défini, les aider à solliciter les différents organismes qui proposent les formations nécessaires à la réalisation de leurs projets professionnels.
  • Il est également en lien avec les acteurs de la Validation d’acquis d’expérience (VAE), dispositif qui permet de transformer des expériences professionnelles et extra-professionnelles en diplômes et certifications professionnelles reconnus par l’État ( RNCP undefined ).
  • Les conseillers en évolution professionnelle informent sur le bilan de compétences lorsqu’ils estiment qu’un bilan peut être nécessaire à la réflexion du salarié sur son parcours. De plus, à l’issue d’un bilan de compétences, les salariés peuvent s’orienter vers le CEP pour valider leur projet via une période d’immersion en entreprise ( PMSMP undefined ) et pour la mise en oeuvre de leur projet (ciblage de la formation, demande de financement, recherche d’emploi…).
  • Le CEP est également en lien avec les organismes délivrant la certification CléA socle et CléA numérique permettant à un salarié, très peu qualifié ou même sans diplôme, de certifier officiellement l’existence d’un socle de connaissances et de compétences.
  • Enfin, le CEP est en lien avec les acteurs de la santé et du social comme la CAF, la médecine du travail, les services de santé au travail, les Conseils départementaux… L’accompagnement proposé peut revêtir une dimension liée à la santé et aux conditions de vie des salariés, deux points essentiels pour mener à bien un projet d’évolution professionnel.

La place de mon entreprise dans le dispositif

Toute entreprise peut faire appel au CEP, à n’importe quel moment, afin qu’un conseiller en évolution professionnelle accompagne ses salariés. Il intervient à des moments charnières d’un parcours professionnel, tant pour permettre une évolution interne que pour enclencher une reconversion. « Le Conseil en évolution professionnelle (CEP) offre la possibilité au salarié de monter en compétences à travers un service d’accompagnement RH gratuit et extérieur à l’entreprise », explique Vincent Pigache, Président de l’association CEP paritaire Île-de-France. En complément, il facilite et enrichit le dialogue social en entreprise en assurant un rôle de médiateur entre les souhaits des salariés et les besoins de l’entreprise. 

Ils ont fait appel au CEP, ils nous en parlent : 

Laëtitia Elcatot Responsable Développement RH et Formation au sein d’Aurore : « Nous voyons le CEP comme un facilitateur, faisant le lien entre les besoins d’évolution des salariés et toute la palette de solutions à leur portée. En collaborant avec le CEP, nous pouvons proposer des alternatives à nos collaborateurs, notamment lorsque leurs demandes de formation ne relèvent pas de notre Plan de Développement et de Compétences. »

Béatrice Quertain, Responsable formation au sein de son entreprise et Présidente d’un groupe régional au sein du réseau national Garf explique : « Pour moi, l’enjeu principal a donc été de « faire savoir ». D’une part, que le CEP peut répondre aux envies d’évolutions de nombreux salariés qui veulent monter en compétences. Mais aussi qu’il peut les accompagner, de façon neutre, dans leurs projets de reconversion, y compris si cela les conduit à quitter l’entreprise. »

Recourir à l’expertise du CEP c’est vous assurer que vos collaborateurs puissent bénéficier des bons outils et être en lien avec les acteurs qui leur permettront de développer leurs compétences et faire évoluer leur parcours. 

Partagez cet article :

Le CEP, qu'est-ce que c'est ?

Rencontrez un conseiller pour reprendre la main sur votre avenir professionnel

Un service gratuit, personnalisé et confidentiel, accessible à tout moment de votre carrière