Décryptage 4 min

8 conseils pour choisir son organisme de formation pour adulte

Vous souhaitez vous reconvertir ou acquérir de nouvelles compétences ? La formation pour adulte est un passage obligé pour y arriver. Avez-vous bien identifié vos souhaits d’évolution et les besoins du marché ? Si vous savez quelle formation choisir, l’enjeu est maintenant de sélectionner le bon organisme. Ils sont très nombreux sur le marché et certains sont plus sérieux que d’autres. Alors, à quels critères se fier ? Voici 8 conseils pour y voir plus clair, et faire le meilleur choix.

1/ Faire confiance aux certifications

Retenir des organismes certifiés est le premier critère de fiabilité. Cela signifie qu’ils ont été audités sur la qualité de la prestation et des formateurs, le suivi pédagogique, etc. Comment les reconnaître ? La qualification OPQF (Office professionnel de qualification des organismes de formation) atteste du professionnalisme, de la compétence et de la capacité des organismes à réaliser une prestation de formation. Vous pouvez aussi vérifier qu’ils sont inscrits sur la base Datadock (la liste publique des organismes de formation) ou qu’ils bénéficient de la certification Qualiopi. 
À noter, à partir de janvier 2022, seule la certification Qualiopi permettra de bénéficier d’une demande de financement, notamment via le  CPF undefined  ou un  OPCO undefined

2/ Choisir la bonne formation pour adulte

Après avoir présélectionné des organismes certifiés, penchez-vous sur les types de formation qu’ils proposent : présentiel, distanciel, mixte, cours du soir…

Quelle formation choisir ? Orientez-vous vers celle dont le format correspond le mieux à votre projet, mais aussi à vos disponibilités personnelles et professionnelles. Il est en effet important que vous puissiez dégager suffisamment de temps pour vous consacrer pleinement à cet apprentissage. 

3/ Éviter les surprises : assurez-vous de la conformité des modalités à vos attentes

Intéressez-vous ensuite aux mentions légales de l’organisme. Puisqu’une formation est un contrat régi par une réglementation, elle repose sur des mentions légales. Vous devez y trouver les informations suivantes : prix, modalités de règlement avec un délai de rétractation de 10 jours, conditions de cessation anticipée, modalités d’évaluation de votre formation.

4/ S’appuyer sur l’expérience des précédents élèves

Les retours d’expérience sont précieux pour se faire une idée de la future formation et des intervenants. Internet vous permettra de trouver des informations sur la notoriété d’un organisme à travers des notations, des avis, des articles dédiés… 

Bon à savoir, depuis fin 2020, l’application CPF s’est dotée d’un système de notation. Dans la liste des formations apparaissent désormais des notes moyennes sous la forme d’étoiles, mais aussi des notes détaillées portant sur l’accueil, le contenu de la formation, l’équipe de formateurs, les moyens mis à disposition et l’accompagnement. Autant d’informations très utiles pour vous forger votre propre opinion ! 

5/ Comparer les prix

Vous commencez à identifier plusieurs établissements ? Demandez-leur des devis pour comparer leurs prix, en fonction du nombre d’heures de formation, des conditions d’enseignement et du matériel fourni. Assurez-vous aussi qu’il n’y aura pas de coût supplémentaire. Si c’est le cas, exigez un chiffrage précis pour ne pas avoir de mauvaise surprise. 

6/ Choisir les matières autant que les intervenants

Selon les organismes, un même intitulé de formation peut recouvrir des matières différentes. Certaines sont présentes dans tous les établissements, mais des modules spécifiques peuvent être mis en place et faire la différence dans l’apprentissage. 

Jetez aussi un œil aux profils des intervenants. Ces derniers apportent une véritable plus-value à une formation pour adulte. Quelles sont leurs compétences et leurs qualités pédagogiques ? Tous les organismes ne communiquent pas les noms et les parcours des enseignants, alors n’hésitez pas à poser des questions et, si vous le pouvez, à consulter les profils des formateurs sur les réseaux professionnels, comme LinkedIn. 

7/ Préférer des « classes » en accord avec votre personnalité

Pour bien se former, il faut avant tout bien se connaître. Serez-vous plus assidu en présentiel ou en distanciel ? Êtes-vous plus à l’aise au sein d’un grand ou un petit groupe ? Préférez-vous être autonome ou accompagné par un tuteur ? Souhaitez-vous avoir un suivi à l’issue de la formation ? Plus qu’une formation, vous allez choisir une pédagogie. Celle-ci doit correspondre à votre parcours, vos attentes, votre caractère, etc.

8/ Prendre en compte l’expérience terrain

Allier théorie et pratique à travers un stage ou une immersion en entreprise est un atout pour votre avenir professionnel. Les établissements que vous avez retenus prévoient-ils une mise en pratique pour consolider les acquis ? Et si un stage est au programme, interrogez les organismes de formation pour savoir s’ils aident à la recherche ou s’ils s’appuient sur des réseaux de partenaires.

Se former ouvre le champ des possibles… À condition de choisir le bon organisme de formation. Ces 8 conseils vous aiguillent à travers des critères à la fois objectifs et subjectifs pour tendre vers un accompagnement qualitatif et personnalisé. Les conseillers CEP undefined sont également à vos côtés pour vous accompagner dans toutes ces démarches et vous épauler au plus près de vos besoins. 

N’hésitez pas à prendre rendez-vous en ligne ou par téléphone pour en savoir plus.

Partagez cet article :

Le CEP, qu'est-ce que c'est ?

Rencontrez un conseiller pour reprendre la main sur votre avenir professionnel

Un service gratuit, personnalisé et confidentiel, accessible à tout moment de votre carrière