Décryptage 4 min

Création d’entreprise : quelle recette pour réussir ?

Vous souhaitez créer votre entreprise  ? Le parcours pour devenir votre propre patron est une aventure professionnelle passionnante. Toutefois, si vous n’êtes pas bien préparé, cela peut avoir des conséquences sur la suite de votre projet. Ainsi, le Conseil en évolution professionnelle (CEP) peut vous guider pour vous lancer sereinement dans la création de votre entreprise.

1/ Prenez le temps de l’introspection 

Ne brûlez pas les étapes. Avant de lancer votre entreprise, réfléchissez bien : 

  • Quelles sont vos motivations  ? Votre entourage vous suivra-t-il dans cette aventure entrepreneuriale  ? Quels seront les impacts sur votre vie privée : emploi du temps familial, sources de revenus…  ?
  • Place à l’introspection personnelle et professionnelle  ! Prenez un carnet et votre plus beau stylo, et définissez vos points forts et vos points faibles. Vous avez l’âme d’un leader  ? Ou besoin d’être guidé  ? N’hésitez pas à réaliser les tests gratuits et confidentiels de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI France). Un moyen efficace de définir vos traits de personnalité, votre détermination et vos atouts avant de vous lancer dans votre projet.  
  • Vous aimez travailler seul  ? Ou, au contraire, travailler en équipe vous stimule  ? Une fois vos aptitudes définies, demandez-vous si vous avez besoin d’autres profils et compétences pour mener à bien votre projet… Et avant d’éventuellement vous associer, n’hésitez pas à orienter vos éventuels partenaires vers leur propre introspection. 
  • Contactez un conseiller en évolution professionnelle pour réaliser un bilan personnel et professionnel
Faire le point sur ma situation professionnelle
Que ce soit dans le cadre d’un projet de transition professionnelle, ou à des mo...

2/ Travaillez votre concept 

  • Votre idée correspond-elle à un besoin  identifié ? Que souhaitez-vous vendre  ? Quels sont les clients potentiels  ? Leur tendance d’achats  ? Leur vision de la société de consommation  ? Commencez par définir votre marché et par lister les éventuels concurrents. Un bon moyen est aussi de tester son idée auprès de son entourage. 
  • Ne zappez pas l’étape «  étude de marché  ». Elle vous permettra de vérifier l’adéquation de votre projet aux besoins du marché. C’est là tout l’enjeu de la création d’entreprise : répondre à un besoin. Connaissez-vous le «  canevas de proposition de valeur »  ? Cet outil, proposé par la CCI France, vous permet d’analyser les besoins de vos futures cibles. Serez-vous plutôt «  soulageur de maux  » ou «  créateur de gains  »  ? À vous de définir les atouts de votre idée grâce à la plateforme en ligne. Demandez à votre conseiller en évolution professionnelle de vous accompagner dans cette démarche pour répondre aux besoins de votre cible.  

3/ Renseignez-vous sur les aides et préparez votre Business Model 

Préparer son Business Model ou «  modèle d’affaires  » est une étape incontournable avant de lancer une entreprise. Ce document vous permet de bâtir votre projet en fonction du contexte général, de ce que vous voulez vendre et à qui, de vos partenaires, avec quelles ressources et à quel prix. La rédaction d’un Business Model ne s’improvise pas. Consultez les trucs et astuces de la CCI pour ne rien oublier.

Sans vouloir devenir Elon Musk, créer son entreprise, c’est avant tout penser à sa rentabilité. Définissez des objectifs chiffrés, un chiffre d’affaires prévisionnel et les frais incompressibles tels que :

  • Les procédures obligatoires auprès des Centres de formalités des entreprises (CFE) pour l’immatriculation, les annonces légales, la rédaction des statuts. 
  • Les frais annexes : le dépôt de marque, la signature d’un bail commercial, la communication.

Mieux vaut aussi partir avec quelques économies pour parer à d’éventuels imprévus. La bonne nouvelle, c’est que des aides existent pour encourager les salariés ou demandeurs d’emploi à créer leur entreprise :

  • Pour démissionner et bénéficier de l’ ARE undefined  : rendez-vous sur le site de Transitions pro qui vous accompagne pour une reconversion professionnelle en toute sérénité. 
  • Le dispositif démissionnaire vous permet de démissionner tout en conservant vos droits Pôle Emploi. 

Durant ces étapes administratives, votre conseiller en évolution professionnelle peut vous accompagner pour vous guider dans ces démarches à mener et les dossiers à remplir.

4/ Renforcez vos compétences

Besoin de connaître les bases en comptabilité, de performer en communication digitale, de perfectionner votre anglais  ? Sollicitez votre conseiller en évolution professionnelle, il saura vous guider vers le format le plus adapté à vos besoins. Formation adulte courte ou longue  ? En présentiel ou à distance  Stage en immersion professionnelle  ? Des solutions, adaptées à votre profil, existent  !

Le CEP est là pour vous offrir un accompagnement sur mesure, tout au long de votre projet. À l’écoute, un conseiller en évolution professionnelle saura vous accompagner et vous orienter durant les étapes clés pour créer votre entreprise. N’hésitez pas à appeler le numéro vert de votre région (appel gratuit).

Partagez cet article :