Décryptage 5 min

Devenir travailleur indépendant ? 5 conseils pour se lancer

Vous souhaitez travailler en tant qu’indépendant ? Développer votre propre affaire requiert savoir-faire et organisation. En plus de votre cœur d’activité, vous aurez à mener des tâches dont les salariés n’ont en général pas à se préoccuper. Que faut-il avoir en tête avant de démarrer ? Voici cinq conseilspour réussir vos premiers pas en tant que travailleur indépendant. 

1/ Fixez-vous des objectifs commerciaux

Allez-vous mieux gagner votre vie en tant qu'indépendant  ? Pour passer du statut de salarié à celui d’indépendant, il est essentiel de savoir se vendre, mais aussi de réfléchir aux prix de vos prestations et d’anticiper les frais annexes, potentiellement nombreux : locaux, cotisations, etc.   

Pour cela, préparez bien votre business plan, notamment : 

  • Vos tarifs. Plusieurs options s’offrent à vous : la facturation en fonction d’une rémunération forfaitaire, d’un tarif horaire ou d’un tarif journalier. Pour faire le bon choix, penchez-vous sur les pratiques du marché. Sachez aussi vous adapter : par exemple, un tarif à la journée conviendra mieux aux missions régulières, tandis qu’une mission nécessitant des allers-retours avec le client fera pencher pour une facturation horaire. 
  • Vos objectifs de vente mensuels et hebdomadaires. C’est la colonne vertébrale de votre activité de freelance. Réalisez un planning dans lequel vous indiquez les prestations que vous prévoyez de vendre. 
  • Vos objectifs d’acquisition de clientèle mensuels. En début d’activité, ces objectifs seront forcément élevés. Par la suite, même si votre clientèle est régulière, vous devrez continuer à prospecter : mieux vaut avoir trop de clients que pas assez. 
  • L’évolution de votre chiffre d’affaires. Appréciez votre chiffre d’affaires sur la durée. C’est fondamental pour adapter vos objectifs et réorienter votre activité si besoin.

2/ Organisez votre temps 

Devenir freelance, c’est gagner en confort en choisissant son rythme. Toutefois, pour éviter le burn-out ou la procrastination, vous devez séquencer votre temps avec : 

  • Des horaires qui permettent de tenir vos objectifs. Pour les fixer, vous devrez bien connaître vos capacités et votre rythme de travail. 
  • Des horaires pour faire des pauses. Ces garde-fous vous permettront de garder une bonne hygiène de vie. 
  • Des horaires pour déconnecter (notamment les vacances, les week-ends) et tracer une frontière entre votre vie privée et votre vie pro. Attention, il vous faudra anticiper ces périodes sans revenu, car en tant qu’indépendant, vous ne bénéficierez pas de congés payés. 

Pensez aussi à bien répartir vos missions dans le temps afin de ne pas vous retrouver avec trop de projets à mener de front.

3/ Faites grandir votre réseau 

Pour développer votre activité, le réseau est essentiel : 

  • Créez et entretenez votre réseau de clients. Repérez les rendez-vous incontournables de votre secteur (conférences, salons, séminaires…) ; et maintenez le lien avec vos clients, passés ou actuels. Par exemple grâce à des newsletters ou à des rencontres physiques, autour d’un café ou d’un déjeuner. Si vos anciens clients n’ont plus besoin de vous, n’oubliez pas qu’ils pourront quand même vous recommander. 
  • Maintenez le contact avec vos pairs. Adhérez aux associations de professionnels ou préférez des cadres informels. Vos pairs sauront vous conseiller, voire vous recommander à de futurs clients. 
  • Exploitez les réseaux sociaux. Il n’y a pas que le savoir-faire, il y a aussi le faire-savoir. Selon votre secteur d’activité, LinkedIn, Instagram ou encore Facebook peuvent devenir vos meilleurs alliés. Régulièrement, informez votre réseau de votre actualité, vous toucherez ainsi des clients potentiels.
Devenus omniprésents, et parfois même indispensables, les réseaux sociaux ont profondément modifié notre manière d’être et d’échanger avec notre entourage mais aussi notre environnement professionnel. Créer un profil efficace, développer son réseau, se former ou chercher un nouvel emploi semblent est en réalité, plus simple qu’il n’y parait, il serait dommage de s’en priver...

4/ Travaillez votre image pour valoriser vos compétences 

Comment vous mettre en avant  ? 

  • Développez un site web ou un blog pour présenter votre activité. Rédigez une bio, postez un book avec le nom de vos clients, écrivez des articles et partagez-les  ! 
  • Soyez actif sur les réseaux sociaux. Pour profiter pleinement des retombées sur votre activité, il faut y passer du temps. Alors mobilisez-vous pour vous créer une communauté professionnelle en ligne. 
  • Prévoyez une présentation graphique de votre activité. Étant votre propre marque, il vous faut une identité visuelle pour votre activité. Cela passe non seulement par votre carte de visite, mais aussi par l’habillage de votre site web et de vos réseaux sociaux.

5/ N’oubliez pas la partie administrative 

En devenant travailleur indépendant, vous allez devoir gérer l’administratif. C’est souvent ce qu’on reporte au lendemain. Pourtant, c’est primordial. 

  • Ne laissez pas trainer vos factures. Envoyez-les dès la prestation terminée. Parfois, vos clients tarderont à vous payer, alors ne prenez pas vous-même de retard. 
  • Tenez à jour votre comptabilité. Faites vos comptes avec régularité, pour pouvoir anticiper vos besoins et visualiser votre chiffre d’affaires. 
  • Évitez les problèmes avec l’administration. Déclarez en temps et en heure ce qui doit l’être.

Vous avez envie de devenir freelance  ? 

Pour aborder votre évolution professionnelle, bénéficiez d’une discussion gratuite et personnalisée avec l’un de nos conseillers.

Partagez cet article :

Le CEP, qu'est-ce que c'est ?

Rencontrez un conseiller pour reprendre la main sur votre avenir professionnel

Un service gratuit, personnalisé et confidentiel, accessible à tout moment de votre carrière