Décryptage 3 min

Relation de travail : comment mieux dialoguer avec mon manager ?

Vous êtes salarié ? Vous ne vous sentez pas bien dans votre poste et vous pensez qu’une augmentation ou la démission suffiraient à résoudre ce mal-être ? Attention, elles ne sont pas forcément la solution à tous vos problèmes. En améliorant le dialogue avec votre manager, vous pouvez construire de bonnes relations de travail pour renouer avec votre épanouissement personnel et professionnel. Mais comment faire concrètement ? 

Cet article fait partie du dossier :

L'entretien professionnel >

Que vous soyez en poste dans une entreprise, ou en recherche d’emploi, vous devez préparer votre prochain entretien professionnel, avec votre manager ...

1/ Faites part de vos difficultés pour faciliter votre quotidien  

Lorsque vous échangez avec votre manager, n’hésitez pas à aborder les problèmes que vous rencontrez au quotidien. Ils peuvent être liés à une rémunération insuffisante, mais aussi à vos missions : masse de travail, rythme de travail, périmètre d’intervention, organisation au sein de l’équipe, besoin de développer certaines compétences, etc.

Pourquoi faut-il en parler ? Ces difficultés du quotidien peuvent se transformer en incompréhensions et malentendus qui brisent la confiance et détériorent les relations professionnelles. Verbalisez vos problèmes, car, comme dans toutes les relations humaines, la communication est la clé du compromis et des solutions. En évitant les non-dits, vous entrerez dans un dialogue constructif avec votre manager. Avec le développement du télétravail, les points d’échange peuvent être moins fréquents. Demandez-en un si vous en ressentez le besoin.

2/ Identifiez les causes de votre mal-être

Vous pouvez aussi ressentir du mal-être au travail sans identifier clairement ses causes. Un interlocuteur neutre et extérieur comme un conseiller en évolution professionnelle peut vous aider à prendre du recul sur la situation pour y voir plus clair et vous guider dans cette démarche de dialogue avec votre manager. Vous pourrez parler avec lui de l’organisation, des relations avec vos collègues, de vos aspirations, du salaire, etc. 

Quelle que soit votre situation, soyez à l’écoute de vous-même pour détecter les signaux faibles du stress au travail, car il peut faire des dégâts s’il s’inscrit dans la durée. En lien avec votre travail, vous ressentez des problèmes de concentration couplés à de l’anxiété et des insomnies ? Si ce ne sont pas les seules manifestations du stress, celles-ci doivent vous pousser à en parler à votre manager. En la matière, il vaut mieux prévenir que guérir.  

3/ Apprenez à mieux communiquer 

Une bonne communication passe par le verbal et le non verbal. Elle ne s’improvise pas et il est donc important de préparer les échanges avec votre manager.  

Pour réussir votre communication verbale :

  • Choisissez bien vos mots en veillant à ne pas blesser votre manager. Il faut être force de proposition plutôt que dans la confrontation. 
  • Parlez avant tout de vous en utilisant le « je » plutôt qu’en stigmatisant d’autres personnes. Faites part de votre ressenti en vous appuyant sur des éléments factuels et bannissez « à votre place… ». 
  • N'hésitez pas à poser des questions et à adopter une posture d’échange. S’il y a des zones d’ombre, creusez-les pour lever les malentendus. 

Pour améliorer votre communication non verbale :

  • Ne coupez pas la parole et laissez-vous quelques secondes de respiration avant de parler à votre tour pour assimiler l’information et choisir les bons mots. Le tac au tac est à éviter.  
  • Contrôlez votre posture et vos gestes. Ils ne doivent pas trahir votre désintérêt ou votre nervosité. Veillez par exemple à ne pas battre du pied ou à jouer avec votre stylo. 

À la fin de l’échange, pensez à reformuler pour montrer à votre manager que vous avez bien compris la teneur des échanges.

4/ Soyez bien accompagné pour vous tourner vers l’avenir  

Entourez-vous des bons interlocuteurs pour vous poser les bonnes questions sur votre situation et (re)prendre en main votre évolution professionnelle. 

Le Conseil en évolution professionnelle vous accompagne tout au long de votre parcours professionnel. Avec son regard neutre et extérieur à votre entreprise, le CEP vous apporte toutes les informations nécessaires pour clarifier les causes des insatisfactions, les solutions possibles et identifier vos souhaits d’évolution professionnelle... Il vous oriente aussi afin d’engager une conversation constructive avec votre manager ou l’équipe des RH, notamment autour de la mobilité interneAvec le CEP vous pouvez envisager plus sereinement les options qui s’offrent à vous, au sein de votre entreprise ou en dehors.

Tout le monde ne connaît pas forcément le CSE et son champ d’action. C’est pourtant votre partenaire de confiance et un précieux soutien. Vous pouvez compter sur vos représentants du personnel autant pour être écoutés qu’orientés.

Toutes ces bonnes pratiques permettront d’améliorer le dialogue avec votre manager. À vous de jouer !  

Partagez cet article :