Décryptage 4 min

Valoriser vos soft skills dans votre CV : une bonne résolution de rentrée

C’est la rentrée : et si vous en profitiez pour refaire votre CV ? À cette occasion, arrêtons-nous sur les soft skills. À la différence des hard skills, compétences techniques acquises lors de votre formation, il s’agit ici de compétences sociales, humaines ou éthiques liées à votre caractère, votre éducation et votre vécu : communication, esprit d’équipe, créativité ou encore organisation… Voyons ensemble lesquelles mettre en avant, et comment bien les présenter dans votre CV. 

Les soft skills sont capitales, et certaines plus que d’autres 

À compétences techniques égales ou proches, ce sont les soft skills qui vont faire la différence pour les recruteurs. Car si le savoir-faire, les hard skills, peuvent s’apprendre de façon académique, c’est souvent plus compliqué pour les soft skills qui peuvent certes se développer mais dépendent également beaucoup de votre personnalité. 

De nombreuses études tentent de mesurer les compétences les plus recherchées par les recruteurs, et l’on en cite souvent plus d’une vingtaine. On peut en particulier en retenir quelques-unes comme la rigueur, toujours essentielle, mais aussi la curiosité, l’empathie et l’esprit d’équipe, ou encore l’autonomie et l’adaptabilité, davantage tournées vers l’avenir et les évolutions du monde du travail. 

 

Bien choisir les soft skills que vous mettez en avant 

 

Des soft skills alignées avec les missions du poste 

S’il y a des soft skills nécessaires dans tous les métiers, certaines compétences  dépendent aussi en grande partie du poste auquel vous postulez.  
 Ainsi, si vous souhaitez devenir manager d’équipe, on recherchera de la confiance en vous, de l’aisance relationnelle, de la bienveillance, une bonne communication, une capacité à déléguer, de l’empathie, de l’esprit d’équipe, du leadership… 

Si vous aspirez à occuper un poste commercial, impliquant en particulier des déplacements fréquents, les recruteurs étudieront votre flexibilité, vos capacités de négociation, votre créativité, votre curiosité, vos capacités d’anticipation… 

 Si enfin vous candidatez pour un métier qui demande une vraie discipline, comme par exemple celui de comptable, il faudra cette fois démontrer en priorité de l’organisation, une bonne gestion du stress, de la rigueur, et peut-être aussi une part de flexibilité… 

Des soft skills qui vous ressemblent 

Attention toutefois à ne pas copier-coller bêtement les compétences demandées pour le poste. Choisissez uniquement les soft skills qui vous correspondent vraiment ! 

Inutile également de faire une liste interminable : votre CV doit rester succinct et insister sur vos points forts. Choisissez-en idéalement 3 ou 4, pas davantage. 

De plus, si votre CV n’est pas aligné avec qui vous êtes vraiment, cela risque de se voir en entretien. Ainsi, pour être raccord avec votre CV, il s’agira de mettre en pratique les soft skills indiquées, notamment, pendant l’entretien : si vous avez indiqué « bonne communication » et que vous vous exprimez mal, ou « motivation » et que vous êtes trop détaché, le recruteur risque de se poser des questions… 

Développer ou faire reconnaître vos compétences
Vous avez besoin de maîtriser de nouvelles techniques ou méthodes de travail ? V...

Quelques stratégies pour valoriser vos soft skills sur votre CV 

 

Choisissez bien vos mots et leur emplacement  

 Par définition, contrairement à des hard skills souvent sanctionnées par un diplôme, des compétences essentiellement relationnelles telles que les soft skills sont difficiles à montrer sur papier… Il faudra donc être prêt à les défendre et à les développer en entretien ! 

 À partir de là, vous pouvez les faire apparaître directement sous le titre de votre CV, notamment si vous êtes particulièrement sûr de vous. Ou bien préférer créer une rubrique dédiée « soft skills », qui peut vous permettre de développer et de donner quelques premiers éléments de preuve. Quoi qu’il en soit, distinguez bien hard et soft skills. 

 Essayez aussi, dans la mesure du possible, de sortir des notions trop générales pour être plus spécifique et accrocheur. Par exemple, au lieu de « dynamisme », vous pourriez écrire « adaptabilité et prise d’initiatives ». 

 

Créez des liens, explicites ou non, avec vos expériences 

 Autre stratégie payante : créez des liens avec vos expériences professionnelles et montrez comment chacune, y compris celles non rémunérées (stage, bénévolat…), vous a amené à mettre en pratique et à développer une ou plusieurs compétences sociales. Mentionnez-les par exemple sous les expériences en question : cela donnera un côté « journal de bord professionnel » intéressant à votre CV. 

 De façon globale, il faut faire transparaître vos soft skills dans tout votre CV… sans forcément les citer nommément. Ainsi certaines compétences humaines peuvent transparaître dans la partie « Loisirs/centres d’intérêt » à travers les activités que vous listerez. Si vous êtes à la tête d’une association, vous avez certainement des capacités de leadership, si vous pratiquez un sport collectif vous avez l’esprit d’équipe, si vous êtes joueur d’échecs on vous prêtera volontiers de la rigueur, etc. 

 

Soignez l’ensemble de votre vitrine professionnelle 

 Pensez également à tous les autres signaux que vous envoyez en dehors de votre CV : il y a bien sûr la lettre de motivation, dans laquelle vous pouvez illustrer vos soft skills, mais aussi ce que vous dégagez en entretien, ou encore ce que vous publiez sur les réseaux professionnels et ce que vous donnez à voir sur votre page LinkedIn. Vous pouvez d’ailleurs aller jusqu’à utiliser les éventuelles recommandations que vous auriez sur le réseau pour les mettre en avant dans votre CV afin de valoriser vos soft skills. 

 Quel que soit votre projet professionnel, les conseillers du Conseil en évolution professionnelle sont là pour faire le point avec vous et vous aider à identifier vos soft skills, à les valoriser et même à les développer. N’hésitez pas à prendre rendez-vous. 

Partagez cet article :

Démarrer votre accompagnement CEP
Service gratuit