Histoires d'évolution
Gilbert
Prêt à relever de nouveaux défis
Théo
Papa a l’air en pleine forme, ça fait plaisir.
Nicole
Oui, je trouve aussi ! Il est plus détendu, notamment au travail. Je pense que son conseiller CEP l’a beaucoup aidé.
Théo
Comment vous en aviez entendu parler déjà ? par Pôle Emploi ?
Nicole
C’est ça. À la fin d’un de mes rendez-vous, j’ai expliqué à ma conseillère que ton père se sentait dépassé par tous ces trucs numériques au travail. C’est elle qui nous a orientés vers le CEP.
Le CEP, qu’est-ce que c’est ?
Voir plus

CEP, c’est le sigle qui désigne le Conseil en évolution professionnelle, un service gratuit, destiné à ceux qui veulent faire le point sur leur avenir professionnel.

Il s’agit un projet gouvernemental, mené par France compétences, pour financer et appliquer toutes les initiatives liées à la formation professionnelle et à l’apprentissage.

Le Conseil en évolution professionnelle s’adresse à vous si vous êtes un professionnel en exercice : salarié du secteur privé (hors statut cadre), salarié – de droit privé – du secteur public, indépendant, artisan…).



 

Comment ça marche ?

Des conseillers experts vous accompagnent dans la réflexion sur votre situation professionnelle. Ils vous épaulent, vous conseillent et, le cas échéant, composent avec vous un parcours individualisé.

  • Pour en savoir plus sur le CEP, consultez nos réponses aux questions les plus fréquentes.
  • Vous souhaitez profiter de cet accompagnement ? Contactez un conseiller grâce à un numéro vert (appel gratuit) : trouvez-le en cliquant sur « Nous contacter », en bas à droite de votre écran.
Théo
C’est sûr qu’avec le cloud, l’intelligence artificielle, les plateformes de collaboration… Moi aussi, je suis perdu parfois.
Nicole
Ne m’en parle pas ! Heureusement, le conseiller CEP a pris le temps d’aider ton père à identifier ses besoins. Il ne l’a pas orienté vers la première formation venue, non, il l’a écouté, questionné et lui a proposé différentes options.
Quels sont les différents types de formation ?
Voir plus

L’offre de formation professionnelle en France est très vaste. Il en existe de tous formats, de toutes durées, de toutes catégories :

Les différents types de formations :

Formation diplômante / certifiante / qualifiante / VAE

  • La formation diplômante permet d’obtenir un diplôme d’État : CAP, BTS, Licence, Master… Elle est accessible à tous (salariés, demandeurs d’emploi, fonctionnaires…).
  • La formation certifiante apporte des compétences pour un métier précis, et se solde par la délivrance d’une certification reconnue par les branches professionnelles.
  • La formation qualifiante n’est pas sanctionnée par un diplôme ou une certification. Elle a pour objectif d’être immédiatement opérationnelle pour un métier donné, en permettant à un salarié de découvrir ou d’accroître une qualification directement liée à son poste.
  • La validation des acquis de l’expérience undefined (VAE) est une mesure permettant de faire valider les acquis d’une expérience, pour obtenir, en totalité ou en partie, un diplôme, une certification ou un titre professionnel.

 

Titre professionnel / CQP

  • Le titre professionnel est enregistré au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), et justifie du suivi d'une formation ayant permis d’acquérir certaines compétences et qualifications.
  • Le certificat de qualification professionnelle (CQP) est spécifique à une branche professionnelle, et généralement apprécié des entreprises, même s’il n’est pas officiellement reconnu par l’État.



 

Les différents formats :

  • Lors d’une formation en présentiel individuelle ou collective, formateurs et élèves sont réunis au même endroit. C’est le format le plus courant puisque c’est le modèle de la salle de classe classique.
  • La formation à distance peut prendre plusieurs formes : cours papiers, plateforme de formation en ligne… Elle a l’avantage de se pratiquer partout, à tout moment, et de pouvoir être suivie en parallèle d’une activité professionnelle.
  • La formation en ligne, ou e-learning, est un type de formation à distance, qui mobilise uniquement des outils numériques. Cela inclut par exemple les MOOC (Massive Online Open Course, du contenu pédagogique en libre accès) ou les COOC (Corporate Online Open Course, une variante du MOOC dispensé par une entreprise). Si vous voulez en savoir plus sur la formation en ligne, consultez notre article sur le sujet.
  • L’apprentissage mixte, ou blended learning, mixe le présentiel et la formation à distance. Les participants assistent donc à des cours classiques, complétés par d’autres supports.



 

Vous entendrez peut-être aussi parler de…

  • Formation pour adultes : cela désigne en général la formation professionnelle, majoritairement suivie par des adultes.
  • Formation en alternance : elle alterne les périodes de cours et les périodes en entreprise. Très courante dans la formation initiale (CAP, BTS, Master…), elle est aussi parfois utilisée pour la formation professionnelle.
  • Cours du soir : il s’agit tout simplement d’un rythme de formation, qui se déroule en soirée, pour être compatible avec une activité professionnelle.
  • Bilan de compétences : il permet d’analyser ses compétences professionnelles et personnelles, ses aptitudes et ses motivations en appui d’un projet d’évolution professionnelle.
  • Remise à niveau : c’est l’approfondissement, plus ou moins poussé et intense, de la culture professionnelle. Il s’agit en général de raviver des connaissances de base (orthographe, gestion, communication, secrétariat…).
  • Formation pré-qualifiante : il s’agit d’une étape préparatoire à une formation que l’on envisage de suivre par la suite : enrichissement de connaissances, appropriation de méthodes de travail…
  • Formation de perfectionnement : elle intervient en général pendant le temps de travail, souvent dans les locaux de l’entreprise. Le but est d’acquérir des compétences directement mobilisables sur le terrain.
Nicole
Au départ, on pensait aux cours du soir, et on avait peur que ça fasse de grosses journées. Alors, quand le conseiller a parlé à ton père d’une formation de trois jours sur son temps de travail, on était ravis.
Théo
Et vous n’avez rien payé ?
Nicole
Rien du tout ! Le conseiller CEP a expliqué à ton père comment financer sa formation, quelles démarches suivre, comment en parler à son employeur… Son aide a été précieuse, parce que nous, le CPF, on n’en avait jamais entendu parler.
Découvrez le CPF
Voir plus

Le Compte Personnel de Formation undefined (CPF) est un dispositif de financement de la formation continue, plafonné à 5 000 €.

Quoi ?

Quand vous travaillez, vous cotisez des points de formation. Ces points sont convertis en euros ou en nombre d’heures de formation, dont vous pouvez ensuite bénéficier.

Pour qui ?

Toute personne ayant exercé une activité professionnelle rémunérée, et donc ayant cotisé des points de formation.

Comment ?

Sur le site Mon Compte Formation, vous pouvez consulter votre solde, et vous inscrire à une formation.

Bon à savoir : vous n’êtes pas obligé d’informer votre employeur de votre démarche.

Gilbert
On parle de moi, j’ai l’impression…
Nicole
Je racontais à Théo comment tu étais devenu un as du numérique !
Gilbert
Et oui, le cloud n’a plus de secrets pour moi. Hier j’ai même expliqué à un collègue comment partager un contrat en ligne avec un client… Et il a 15 ans de moins que moi !

Et vous ? où en êtes-vous ?

  • Sentez-vous qu’il est temps d’évoluer dans votre métier ? 
  • Souhaitez-vous développer de nouvelles compétences ? 
  • Connaissez-vous vos points forts et vos points faibles ? 

… Et si c’était le moment de faire le point ? N’hésitez pas à consulter notre guide Développer ses compétences et à appeler le numéro vert du CEP de votre région.

|