Histoires d'évolution
Leïla
Ça m’a aidée à concrétiser mon rêve 
Samir
A ton premier jour sœurette. A ton courage et ta persévérance ! Félicitations.
Leïla
C’est aussi grâce à toi ! Si tu ne m’avais pas parlé du CEP, je n’aurais pas osé me lancer seule.
Samir
Ça avait marché pour mon amie, j’étais sûr que ça t’aiderait. Parler avec une personne extérieure, ça aide à y voir plus clair.
Leïla
Oui ! Ça m’a aidée à concrétiser mon rêve : et me voilà sommelière.
Construire son projet
Voir plus

Si 9 français sur 10[1] ont un jour l’envie de changer leurs ambitions professionnelles, seulement 28 % passent le cap de la reconversion.


Une reconversion ou une évolution de carrière sont des projets qui demandent implication et résistance. Le conseiller en évolution professionnelle peut vous aider à y voir plus clair et au besoin vous proposer de faire un bilan de compétences. Ce dernier permet de faire un état des lieux de votre projet autant que de votre état psychologique.

La première étape consiste à se poser les bonnes questions et y répondre le plus objectivement possible. Pour cela une aide extérieure est indispensable pour assurer un maximum de prise de recul :

  • Mes proches me sentent-ils épanoui(e) ces derniers temps ?
  • Ai-je envie de changer par lassitude ou pour suivre une envie profonde ?
  • Depuis quand ce projet m’habite-t-il ? Est-ce une envie récurrente ou passagère ?
  • Est-ce un souhait de longue date ?
  • Quelles sont mes motivations pour me reconvertir ? 
  • Pourquoi ai-je choisi ce travail initialement ? 
  • Qu’est-ce que je perds ou gagne en quittant mon poste actuel ?
  • Que pensent mes proches de mon projet ?

 

La deuxième étape vise à établir l’adéquation entre mon projet idéal et la réalité du marché. Pour cela, rien de tel que de rencontrer des professionnels en les sollicitant ou se rendant à des salons.


 

Plus d’informations sur notre guide Faire le point sur ma situation professionnelle



Leïla
Tu sais que j’avais rencontré une sommelière de la région ? C’est mon conseiller CEP qui m’en avait parlé. Je suis allée la voir sur son lieu de travail pour voir comment ça fonctionne concrètement.
Samir
Ah oui ? Elle t’a convaincue de te lancer ?
Leïla
Oui, c’était une super expérience. Elle était passionnée. C’est apparemment le secret pour réussir dans ce métier exigeant, aux horaires décalés.
Samir
Et ça ne t’a pas fait peur ?
Leïla
Tu sais, j’ai été serveuse pendant dix ans ! Et j’ai compris que moi aussi j’étais passionnée et préparée pour la suite.
Le métier auquel vous vous destinez est-il porteur ?
Voir plus

Avant de vous lancer, il est important de faire une étude de marché afin d’assurer un maximum de réussite à votre projet. Votre conseiller(ère) en évolution professionnelle peut vous accompagner dans cette démarche, et vous orienter vers des organismes spécialisés.


BPI France : La Banque Publique d’Investissement accompagne les entrepreneurs (Start-up, PME et ETI) dans le développement et le financement de leurs projets. Elle réalise de nombreuses études de secteurs et de marché en France et à l’international et dispose de services conseil, formation et mise en relation.


CCI : La Chambre du Commerce et de l’Industrie propose des études de marché complètes sur les secteurs, les tendances, les cibles, les contraintes et opportunités.


Oriane : Outil sur l'orientation, la formation et l'emploi destiné à tous les franciliens, financé par la région Ile de France.


CIO ou CIDJ : les services d’informations et de documentations pour les plus jeunes proposent des fiches métiers complètes pour mieux connaître le secteur. Cela permet ensuite d’aller à la rencontre de professionnels.


APEC et Pôle Emploi : Les conseillers de ces services possèdent une vision étendue de l’état du marché. De plus, ils possèdent de nombreuses fiches métiers détaillées, accessibles ici pour l’APEC et pour Pôle Emploi.

 

Forums et salons : Ils permettent de rencontrer directement les professionnels et avoir une vision plus proche des réalités du terrain.

Samir
C’est top que tu aies pu trouver de quoi payer ta formation n’empêche.
Leïla
Oui, c’est Simon, mon conseiller CEP, qui m’a aidée à faire une demande auprès du CPF. Mon boss aussi m’a soutenue : ça tombait quand même bien, avec le sommelier du restaurant qui partait à la retraite.
Samir
Et comment tu as choisi ta formation déjà ?
Choisir son organisme de formation
Voir plus

Les 5 critères pour bien choisir son organisme de formation :

1.    Certification
La qualification OPQF (Office Professionnel de Qualification des organismes de Formation) est un gage de qualité et officialise le statut de l’organisme. Elle garantit la solidité, l’adéquation des compétences, la satisfaction des anciens formés et le respect de la déontologie et de la réglementation. Vous pouvez aussi vérifier que l’organisme est inscrit sur les bases Qualiopi et Datadock, qui représentent un gage de qualité officiel, et facilitent la demande de financements complémentaires.

2.    Type de formation
Il existe désormais différentes typologies de formations : présentiel, distanciel, mixte, cours du soir, diplômante… Vous devez choisir l’organisme dont le format, les résultats et la taille des cours correspondent le plus à votre projet.

3.    Les mentions légales et modalités
Une formation est un contrat régi par une réglementation et intégrant des mentions légales. Doivent donc y figurer : le prix, les modalités de règlement avec un délai de rétractation de 10 jours, les conditions de cessation anticipée et les modalités d’évaluation de votre formation.

4.    Notoriété
Les OPCO undefined (Organismes Paritaires Collecteurs Agréés) de votre secteur pourront vous fournir de précieux conseils. De plus, internet est une mine d’informations : réseaux sociaux, avis d’internautes, articles dédiés… Renseignez-vous sur l’organisme de formation et les formateurs.

5.    Prix
Demandez des devis auprès de différents organismes pour comparer leurs prix, en fonction du nombre d’heures de formation, des conditions d’enseignement et du matériel fourni et assurez-vous qu’il n’y aura pas de coûts supplémentaires.

Leïla
Bonjour Sophie. Samir, je te présente Sophie, la sommelière dont je t’ai parlé. Nous sommes restées en contact. Sophie, Samir, merci !

Et vous ? où en êtes-vous ?

  • Suis-je épanoui(e) dans mon travail ?
  • Où est-ce que je me vois dans 5 ans ?
  • Est-ce le bon moment pour changer de métier ?

… Et si c’était le moment de faire le point ? N’hésitez pas à consulter notre guide Évoluer dans son entreprise et à appeler le numéro vert du CEP undefined de votre région.

|