Entretien

4 min

Mieux vivre la crise sanitaire au travail comme à la maison

Entre inquiétude sanitaire, télétravail prolongé ou arrêt d’activité, pas toujours facile de rester mobilisé et optimiste. Quelles sont les bonnes pratiques et astuces à adopter pour garder le moral ? Magalie Trudin, psychologue clinicienne et coordinatrice de la cellule d’urgence médico-psychologique de Seine-Maritime Renforcée de Normandie vous aide à comprendre comment la période que nous traversons vous affecte et comment continuer à vivre malgré l’incertitude. De précieux conseils utiles face à la crise et pour gérer la reprise.

Quel est l’état émotionnel et psychologique des salariés aujourd’hui ?

Les états anxieux et dépressifs sont de plus en plus nombreux. D’après une étude Empreinte Humaine en partenariat avec OpinionWay, près de la moitié des salariés présentent une détresse psychologique. Les salariés sont exposés à des facteurs de risques différents en fonction de leur situation et de leur fonction. D’un côté, les soignants exténués, très exposés à la Covid ou encore le corps enseignant qui a un sentiment d’impuissance. De l’autre, ceux coupés de tout lien social pour cause de télétravail ou même totalement à l’arrêt. Enfin, certains continuent de travailler presque normalement mais dans un climat morose.

Fin 2020, 49% des salariés déclaraient être en détresse psychologique

Quels sont les signaux auxquels il faut être attentif ?

Tout changement de comportement doit nous alerter. Cela peut être une perte d’envie, un sentiment de culpabilité, d’auto-reproche, une estime de soi en berne. Le fait d’être ralenti physiquement et psychiquement (ne plus avoir d’énergie, avoir du mal à réfléchir...) est aussi un signe, tout comme les crises d’angoisse ou le développement de TOC. La question à vous poser est la suivante : la souffrance est-elle envahissante, handicapante et s’installe-t-elle dans la durée ? N’attendez pas d’être en crise pour demander de l’aide. Vous pouvez bien sûr vous tourner vers vos proches en premier recours mais l’aide de professionnels est à mes yeux indispensable pour aller mieux. Aujourd’hui, on a encore du mal à aller vers les soins psychiques. Il faut les désacraliser, ne pas en avoir peur.

Existe-t-il des exercices pour mieux gérer l’anxiété au quotidien ?

Des exercices de respiration profonde comme la cohérence cardiaque sont une aide précieuse pour réguler le stress. Plus globalement, la relaxation et la méditation sont de très bonnes solutions pour se détendre. Ne vous coupez pas de vos proches, conservez un rythme jour / nuit en faisant un minimum d’activité physique et en soignant votre alimentation pour le plaisir autant que pour le moral. On sait maintenant que notre deuxième cerveau est dans l’estomac, alors bichonnez-le !

Et pour faire face à l’incertitude de façon générale ?

Vous pouvez déjà commencer par vous focaliser sur le présent et toutes ces petites choses qui vous réjouissent, comme le retour des beaux jours, par exemple. Dans le contexte actuel, nous avons du mal à nous projeter vers l’avenir. Pourtant, il faut continuer à faire des petits comme des grands projets ; ne pas tout reporter au lendemain. Vous voulez partir en vacances ? Prévoyez quelque chose de remboursable ou que vous pouvez organiser à la dernière minute. Vous voulez déménager, changer de travail ? Cela peut être un temps propice à la maturation de ce type de projets. Il faut s’autoriser à vivre, écouter l’élan de vie qui est en soi et trouver des aménagements, et s’en réjouir même si ce n’est pas ce que l’on imaginait. En un mot, il faut développer notre capacité de résilience.

Quelles habitudes mettre en place en télétravail pour préserver un équilibre vie professionnelle et vie personnelle ?

Il est important de dissocier sa zone de travail du reste de votre logement. Si vous ne pouvez pas avoir un espace dédié, cela peut-être une bonne idée de ranger votre bureau en fin de journée pour vous aider à distinguer vos temps de travail de vos temps de repos. Une petite astuce : recréez le sas de décompression que vous aviez entre votre domicile et votre travail. Cela peut-être une séance d’étirement ou cinq minutes de contemplation devant la fenêtre... vous de trouver ce qui vous fait du bien.

« Aujourd’hui, on a encore du mal à aller vers les soins psychiques. Il faut les désacraliser, ne pas en avoir peur. »

Quête de sens, remise en question du travail... Pensez-vous que ce soit des réflexes passagers ou de réelles remises en question ?

De nombreux salariés ont déjà entamé une quête de sens avant la crise sanitaire, notamment autour de l’enjeu climatique. La Covid a remis cette question au premier plan. Avec l’enfermement, l’inquiétude sanitaire, nous sommes parfois privés de ce qui nous faisait rester dans un travail qui ne nous correspondait plus vraiment (des collègues sympathiques, des bureaux agréables...). En tout cas, si vous réfléchissez à changer de voie, c’est forcément le bon moment.

Comment suivre ses envies de changement et ne pas céder à la peur de l’inconnu durant cette période ?

Le changement fait peur, c’est pour cela que nous mettons en place des mécanismes de défense pour nous en protéger. En général, deux choses nous retiennent. D’un côté, les blessures d’ego, l’estime que l’on a de nous-mêmes (« Je n’en suis pas capable, je ne vais pas y arriver ») sur lesquelles on peut travailler avec un psychologue par exemple. De l’autre, il y a l’aspect matériel, la peur d’une instabilité financière. Là encore, vous n’êtes pas seul. De nombreuses solutions existent pour vous faire accompagner et financer une formation. Il faut oser frapper aux portes. Comme le dit Sénèque et comme je le répète souvent à mes patients : « Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas. C’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. »

Vous vous poser des questions sur votre place au sein de votre entreprise ? La crise vous a amené à vous remettre en question ? Le Conseil en évolution professionnelle ( CEP undefined ) est là pour vous accompagner dans la définition de votre projet à la mise place de formation.

Partagez cet article :

Le CEP, qu'est-ce que c'est ?

Rencontrez un conseiller pour reprendre la main sur votre avenir professionnel

Un service gratuit, personnalisé et confidentiel, accessible à tout moment de votre carrière